Résumé.

Pour apprécier la qualité des huiles lubrifiantes de base, le critère le plus significatif est la résistance du produit formulé en particulier contre la dégradation par oxydation. Un nouveau concept a été mis au point permettant d'évaluer la stabilité à l'oxydation des lubrifiants formulés à partir de la composition chimique de l'huile de base.

Des études détaillées sur la dégradation des huiles de base ont permis d'identifier des paramètres clés, liés à la composition chimique de l'huile de base, et jouant un rôle déterminant dans la performance du lubrifiant dans divers essais industriels sfandardisés. Ce sont:

  1. la composition des hydrocarbures, qui définit la réponse à l'inhibiteur d'oxydation,

  2. la teneur en soufre, qui reflète l'inhibition d'oxydation naturelle de l'huile,

  3. la concentration, à l'état de traces, de promoteurs d'oxydation de structures moléculaires diverses.

De bonnes corrélations entre ces paramètres et la performance des lubrifiants ont été obtenues dans les essais d'oxydation ASTM D943, D2272 et Staeger, ainsi que dans les essais moteurs ASTM IIID, V-D et Caterpillar 1H2.

La connaissance de ce concept constitue une aide précieuse dans le domaine de la formulation où il permet de choisir la concentration appropriée d'additifs pour atteindre le niveau de performance souhaité.

Ce concept p

This content is only available via PDF.
You can access this article if you purchase or spend a download.