Abstract.

The paper presents the macroeconomical aspects qualifying the development of the TRANSMED project now connecting gas producing fields in the Algerian desert with the south European gas grid. The pipeline was one of the options then available, selected because of economical and technical factors as well as geographical ones. Once the feasibility of the pipeline option had been determined, specific efforts were initiated at all levels calling upon the resources of several specialised Companies of the ENI Group. The most innovative solutions were to be found for the offshore sections of the system. A step by step philosophy has been adopted whereby great amounts of information on routes, seabed, meteomarine conditions, etc. were gathered and analysed. Two full scale lay tests were made in the Straits of Messina and in the Channel of Sicily with sections of pipeline laid safely in 500m of water depth. Simultaneously everything necessary to perform the actual laying was developed and built.

SAIPEM's semisubmersible lay vessel Castoro Sei is the main single component of the complex lay spread.

The experiences gained and validated throughout the implementation of the TRANSMED project are presented and analysed.

The latest operations to stabilize the pipeline by the installation of mechanical supports and bitumen mattresses and to perform planned inspection and maintenance are also described.

Resumé. Cette communication présente les aspects de macroéconomie ayant conditionné la réalisation du projet TRANSMED qui relie actuellement les gisements producteurs de gaz du désert algérien au réseau de distribution du Sud de l'Europe.

L'option gazoduc a été retenue pour des raisons économiques, techniques et surtout géographiques. Une fois établie la faisabilité de cette solution, les efforts et les resources de plusieures sociétés spécialisées du groupe ENI ont été mis en oeuvre à tous les niveaux.

Les solutions techniques les plus innovatrices ont dû être trouvées pour les tronçons sous-marins du système.

La philosophie des petits pas a été adoptée. La seule recherche des tracés aptes à la pose a exigé un grand nombre de relevés du fond marin, de mesure de courants et des données océano-météorologiques. Deux tronçons de conduite expérimentaux ont été posés en toute sûreté dans le détroit de Messine et à une profondeur d'eau de 500 m dans le canal de Sicile.

En même temps toutes les techniques nécessaires pour réaliser la pose effective de ce gazoduc ont été développées. Le système SAIPEM pour la pose de pipelines en eaux profondes repose sur l'emploi du navire semi-submersible Castoro Sei, aujourd'hui le plus avancé du monde.

L'expérience acquise et éprouvée dans la réalisation de cet ouvrage est présentée et analysée; elle comprend les toutes dern

This content is only available via PDF.
You can access this article if you purchase or spend a download.