Abstract.

The paper discusses the primary economic, environmental and technological, factors that are likely to significantly contribute to a definition of the car in 1995 and its fuel. Particular emphasis is placed on the European situation.

The paper concludes that crude oil pricing is a major determinant of the speed and direction of future developments. In a scenario where crude oil price increases in line with inflation, gasoline and diesel fuel will continue to predominate, but differ from current compositions. The Otto engine will remain the dominant power plant with adoption of evolutionary developments in power train and body technology aimed at improved fuel economy.

Only if crude oil price increases significantly in real terms, is it considered likely that non-petroleum fuels would be attractive. Several worldwide alternatives are briefly discussed. In Europe methanol used in specifically optimized spark ignition engines is seen as the most likely alternative.

A major deviation from the evolutionary scenarios is forecast in the event that technical problems associated with the stratified charge engine could be overcome. The fuel economy and general uncriticality to fuel quality of this engine would ensure a rapid commercialization under any crude pricing scenario.

Résumé.

La communication présente les facteurs principaux au plan de l'économie, de la technologie et de l'environnement qui sont susceptibles de contribuer de manière importante à une définition de l'automobile et de son carburant en 1995. On insiste en particulier sur la situation européenne.

On constate que la politique des prix du pétrole brut constitue un facteur sérieux pour déterminer la rapidité et le sens des développements futurs. Dans un scénario où le prix du pétrole brut augmente conjointement à l'inflation, l'essence et le carburant Diesel resteront toujours prédominants tout en différant de leurs compositions actuelles. Le moteur à allumage commandé restera dominant avec des perfectionnements techniques appliquées au groupe motopropulseur et à la carrosserie en vue d'une économie de consommation.

Ce n'est que si les prix du pétrole brut augmentent d'une manière importante que le carburant d'origine non-pétrolière pourrait devenir une intéressante solution de remplacement. Plusieurs possibilités à I'echelle mondiale sont brièvement exposées. En Europe on considère que le méthanol, utilisé dans les moteurs à l'allumage commandé optimisés, représente l'option la plus probable.

On prévoit un écart du scénario comportant une évolution si les problèmes techniques associés au moteur à charge stratifiée pouvaient être surmontés. L'avantage de l'économie de consommation et l'insensibilité à la qualité du carburant pour ce type de moteur. assureraient une comm

This content is only available via PDF.
You can access this article if you purchase or spend a download.