Abstract.

There are about 120 developing countries in the world. At one time or another, someone or other has thought it worthwhile to spend enough money to drill at least one exploratory well in the search for oil in nearly all of them. Of the 120 countries, only 44 are significant oil producers and of these, only ten produce more than 1 million barrels per day of oil. The remaining 34 produce on the average slightly more than 100 O00 B/D.

It is the result of exploration in this latter group of countries (with some exceptions noted below) that is the subject of the present paper. The paper traces the development of production in the group, and shows that there is no discernible trend over the past 25 years for newly-discovered fields to make increasing contributions to current production, although of course, the cumulative effect of discoveries means that total production from these countries has in fact increased quite rapidly. The paper also shows which companies have been successful in the search for oil. It concludes by-suggesting that developing countries cap only rely to a limited extent on private sector foreign oil companies to itensify the search for oil and that consequently, the only way they will get more exploration carried out is to do It themselves through their national oil companies.

Résumé.

On compte dans le monde environ 120 pays en voie de développement (PVD). A un moment ou à un autre, quelqu'un a pensé que cela valait la peine de dépenser assez d'argent pour forer au moins un puits d'exploration de pétrole dans chacun ou presque. De ces 120 pays, seuls 44 sont des producteurs notables et parmi eux seuls 10 produisent plus de 50 millions de tonnes par an. Les 34 autres produisent, en moyenne, un peu plus de 5 millions de tonnes par an.

L'objet de la présente communication est d'étudier le résultat de l'exploration dans ce dernier groupe de pays (avec quelques exceptions indiquées ci-dessous). On rappelle le développement de leur production et on note l'absence de tendance perceptible depuis 25 ans à ce que les gisements nouvellement découverts puissent augmenter leur part de la production actuelle, quoique, bien entendu, l'effet cumulatif des découvertes fait que leur production globale ait augmenté assez rapidement. On indique aussi les compagnies ayant eu du succès dans la recherche du pétrole. L'idée conclusive est que les PVD ne peuvent compter que d'une façon limitée sur les compagnies pétrolières étrangères du secteur privé pour augmenter chez eux la recherche du pétrole et que, par conséquent, la seule façon d'y parvenir sera de la faire eux mêmes au moyen de leurs compagnies pétrolières nationales.

1. INTRODUCTION

ing co'ntributions to current produ

This content is only available via PDF.
You can access this article if you purchase or spend a download.