Abstract.

World demonstrated reserves of crude oil are approximately 103 gigatonnes of oil (GTO). Cumulative production is 64 GTO and annual production is 2.9 GTO. Demonstrated reserves of crude oil have declined over the past 10 years as have discoveries, while production has lagged over the same period. The assessment of undiscovered resources shows a 90% probability that the amount discoverable lies between 46 and 202 GTO, 79 GTO being the most likely value. The most likely value for ultimate recoverable resources is 246 GTO.

The distribution of ultimate resources of crude oil will remain highly skewed toward the Middle East; no frontier areas with large enough Potentials to significantly affect present distribution have been recognized.

Rates of discovery have continued to decline over the past 20 years even though exploration activity has increased in recent years. Prudence dictates, therefore, that the low side of the assessment of undiscovered resources be responsibly considered and that alternative energy sources be a part of future planning.

Extra-heavy oil and bitumen are assessed separately, with reserves being figured as the annual productive capacity of installed facilities times 25 years. The annual production of extra-heavy oil is about 1.1 million tonnes and of bitumen about 8 million tonnes.

Résumé.

Les réserves mondiales démontrées de pétrole brut s'élèvent à environ 103 gigatonnes de pétrole (Gtp). La production cumulée est de 64 Gtp et la production annuelle est de 2.9 Gtp. Les réserves démontrées de pétrole brut ont diminué depuis 10 ans ainsi que les découvertes, et la production est restée à la traîne pendant la même période. L'évaluation des ressources non découvertes montre, avec une probabilité de go%, que la quantité découvrable est situé entre 46 et 202 Gtp, 79 Gtp étant la valeur la plus probable. La valeur la plus probable des ressources ultimes récupérables est de 246 Gtp. La répartition des ressources ultimes de pétrole brut continuera de favoriser le Moyen-Orient; aucune des zones nouvelles découvertes ne s'est révélée suffisamment prometteuse pour influencer la répartition actuelle. Les taux de découvertes ont continué à décroître depuis 20 ans malgré l'augmentation des activités d'exploration au cours des dernières années. La prudence recommande donc de prendre en considération le côté bas de l'évaluation des ressources non découvertes et de tenir compte des sources énergétiques de remplacement dans la planification future.

L'évaluation des huiles très lourdes et du bitume est faite à part, les réserves étant définies comme 25 fois la capacité productive annuelle des équ

This content is only available via PDF.
You can access this article if you purchase or spend a download.