C'est un grand plaisir pour moi, au nom du Comité du Programme Scientifique, de pouvoir faire quelques remarques sur le programme technique du Congrès et je tiens, en premier lieu, à joindre mes remerciements à ceux déjà exprimés par le President.

Les trente Comités nationaux des pays membres des Congrès modiaux du pétrole constituent effectivement l'ossature de l'organisation et sans eux et leurs efforts, un tel Congrès n'aurait pas pu être organisé.

A quelques exceptions près seulement, ces Comités ont répondu aux nombreux appels du Comité du Programme scientifique qui leur demandait de faire des suggestions sur les sujets à traiter dans le programme, sur les auteurs de communications et sur les présidents et vice-présidents des sessions.

En votre nom et en celui du Comité du Programme scientifique, je remercie les Comités nationaux pour leur inestimable contribution. Je me contenterai seulement d'ajouter que cette forme d'aide aurait pu être encore améliorée si tous les Comités nationaux, y compris ceux de quelques petits pays et de quelques pays en développement, avaient répondu à notre appel.

Puis-je ajouter aussi, au nom du Comité du Programme scientifique, l'expression de nos remerciements au Comité d'organisation britannique et à son agent, la ‘World Petroleum Jubilee Congress Limited’ pour avoir su bénéficier d'aménagements aussi exceptionnels pour le Congrès et on connaît l'importance de cet atout pour le succès du programme technique.

J'adresserai vos remerciements les plus chaleureux, et j'y joindrai les miens, à M. Gerry Brace de l'Institut Français du Pétrole, pour son assistance en matière des services d'interprétation simultanée, pour sa traduction en français des résumés anglais et pour sa vérification de textes français.

Le Président a déjà remercié les présidents, les vice-présidents et les secrétaires scientifiques pour leurs efforts et l'art avec lequel ils ont assuré le bon déroulement des sessions. J'ajoute les remerciements du Comité du Programme scientifique ainsi que les miens.

La personne qui assiste le président du Comité du Programme scientifique et se trouve à la base du bon fonctionnement du comité, est sa secrétaire. Madame Liz Ward, devenue maintenant Madame Liz Glossop, a occupé ces fonctions avec la plus haute efficacité pendant les premiers mois de la préparation du Congrès. Depuis lors, en s'occupant de l'énorme volume de communications et de correspondance, Madame Olga Leapman a effectué un travail hors de pair et je suis convaincu que tous les auteurs et dirigeants des sessions en conviendront. Je tiens à lui exprimer mes remerciements les plus chaleureux.

J'en viendrai maintenant aux auteurs eux-mêmes: on peut véritablement dire que ce sont eux, avec vous les participants, qui font un Congrès. Ils nous ont dressé u

This content is only available via PDF.
You can access this article if you purchase or spend a download.