Résumé.

Sur la base des résultats obtenus à l'Institut Français du Pétrole, on examine et compare les diffé- rentes possibilités pour obtenir des caractéristiques électrochimiques favorables au bon fonctionnement d'une électrode à combustible, alimentée soit par des hydrocarbures soit par les grands intermédiaires chimiques produits par l'industrie du pétrole. On étudie également les possibilités d'application de telles méthodes aux synthèses pétrochimiques.

Abstract.

Starting from the results obtained by I.F.P., we consider and compare the different possibilities to get the electrochemical features the most proper for a good working of the fuel electrode, when it is supplied with hydrocarbons or with intermediate petrochemicals produced by the oil industry. Possibility of application of electrochemical methods to petrochemical synthesis is also studied. 1. KSTRODUCTION Les progrès récents dans le domaine de la préparation des électrodes et dans la connaissance des milieux électrolytiques ont reposé, en termes nouveaux, le problème des piles à combustibles.

Ces dispositifs, décrits dans de nombreuses publications (par exemple 1)2)3)4)), permettent en principe une récupération quantitative de l'énergie d'un système chimique sous forme d'électricité sans passer par l'intermédiaire de l'énergie thermique. L'industrie du pétrole ne peut donc se désintéresser d'une technique qui conduit à une amélioration importante du rendement de la transformation de l'.~nthalpie de combustion des hydrocarbures. De plus, dans toute une série d'applications, en particulier en traction, à ces avantages thermodynamiques s'ajoutent des facilités d'utilisation liées aux propriétés des moteurs à courant continu: suppression des organes de transmission, possibilité de fonctionnement intermittent, etc... .5).

On est ainsi conduit à des consommations de combustibles réduites dans de srapports 5 à 6 ou encore * Biographies des auteurs voir dernière page. à envisager l'utilisation de Combustibles plus coûteux que les hydrocarbures tels que les produits pétrochimiques de gros tonnage: hydrogène, ammoniac, alcools, etc....

Les répercussions chimiques des piles à combustibles sont susceptibles d'être tout aussi importantes.

En effet l'oxydation électrochimique des hydrocarbures ou des grands intermédiaires de la pétrochimie s'effectue par étapes et, dans la mesure où les intermédiaires d'oxydation pourront être isolés en concentration importante, les piles à combustibles ouvriront des voies nouvelles à la pétrochimie.

En fait, les diverses perspectives d'utilisation électrochimique des combustibles sont étroitement

This content is only available via PDF.
You can access this article if you purchase or spend a download.