RESUME.

Le sujet de la présente communication est la possibilité de l'alimentation des moteurs alternatifs avec une gamme de carburants très large, et cela sans aucune modification de la conception du moteur. Pour la première fois dans la construction du moteur alternatif, les gaz résiduels sont appelés à jouer un rôle favorable dans la préparation du combustible en vue d'obtenir une inflammation rapide et une combustion douce en fin de la course de compression. Ce procédé s'appuie sur les considérations scientifiques relatives à la formation de produits intermédiaires à haute température dans une atmosphère neutre. L'injection directe du combustible dans la chambre de combustion du moteur à deux instants convenablement choisis dans le cycle a un avantage énorme sur les autres solutions proposées, car elle assure le maximum de possibilités dans le contrôle de la Combustion.

On peut agir dans ce cas sur la combustion:

  1. Par la proportion respective des quantités de combustible injecté dans les gaz résiduels ou à la fin de la course de compression.

  2. Par le calage convenable de chacune des injections.

  3. Par le choix du moment de la fermeture de la soupape d'échappement ou de I'oiiverture de la soupape d'admission; cette dernière laissant pénétrer l'air frais, est en mesure de contrôler le figeage des réactions.

Un travail expérimental important a permis l'application industrielle de cette technique plus particulièrement au moteur à injection directe, et cela sans aucun accroissement du prix de I'équipement du moteur. Cette invention peut être utilisée dans différents domaines:

  1. Utilisation économique des fractions légères des combustibles.

  2. Emploi d'une large gamme de carburants en période de pénurie.

  3. Réduction du bruit, des vibrations et des fumées dans les moteurs Diesel classiques.

  4. Accroissement de la vitesse et de la puissance des moteurs à allumage par compression.

ABSTRACï.

The present paper discusses the possibility of supplying the reciprocating engines with a very wide range of fuels (Diesel fuels, high octane gasolines) without any modifications of the engine design. For the first time in the engine construction the residual charge of exhaust gas has a useful role in preparing a fraction of fuel for a rapid ignition and a smooth combustion occurring at the end of the compression stroke. This method has scientifica1 support in the production of intermediate reactions (oxidation and cracking). Direct introduction of the fuel in the combustion chamber of the engine at two different moments specially selected in the cycle, has an enormous advantage over all previous solutions, because it gives the maximum possibility of controlling combustion. The combustion phase can be controlled: 1 -By th

This content is only available via PDF.
You can access this article if you purchase or spend a download.