Résumé

On a étudié les méthodes d'extraction des hydrocarbures aromatiques provenant de coupes de pétrole et leur application technique, particulièrement ce qui a trait à la distillation azéotropique.

Des expériences pour l'extraction des aromatiques purs de fractions de pétrole ont été faites par distillation azéotropique avec de l'acétonitrile (cyanure de méthyle); d'une fraction de première distillation à point d'ébullition final à 150O C, provenant d'un brut italien, on a séparé respectivement trois fractions: 65-9~~ C, 95-122O C, 122-150O C; de celles-ci, on a obtenu du benzène, du toluène et des xylènes (xylè- nes et éthylbenzène).

La même méthode a été appliquée pour la séparation d'hydrocarbures aromatiques des concentrés d'aromatiques, obtenus de fractions de pétrole soumises à des traitements particuliers (c'est-à-dire, aromatisation, hydroforming etc.) ou pour la purification des huiles légères de coaltar contenant des hydrocarbures aliphatiques saturés et non saturés et des hydrocarbures naphténiques.

Synopsis

The different methods of extraction of aromatic hydrocarbons from petroleum cuts and their application in technical operations are discussed, with particular reference to methods of azeotropic distillation. Experimental laboratory extractions of pure aromatic hydrocarbons from petroleum fractions by azeotropic distillation with acetonitrile (methyl cyanide) are reported: from a 150O C end point straight run gasoline cut, from Italian crude, three fractions with boiling range 65-95', 95-122O and 122-150O C respectively have been separated and from them by azeotropic distillation benzene, toluene and xylenes (xylenes and ethylbenzene) have been recovered.

The same method has been applied for the separation of aromatic hydrocarbon from aromatic con- * Staziona Sperimentale per i Combustibili, Presso il Politecnico, Milano. centrates obtained by particular treatment of petroleum f ractions (namely aromatization, hydroforming and so on) or for the purification of coal tar light aromatic distillates, containing some aliphatic, both saturated and unsaturated, and naphthenic hydrocarbons.

Introduction

Le problème de la séparation des hydrocarbures aromatiques, des hydrocarbures des autres classes (paraf f iniques, naphténiques, et oléfiniques), a surgi, et s'est développé comme la conséquence logique due aux croissantes demandes de ces composés comme intermédiaires pour l'industrie chimique.

Alors que la principale source des hydrocarbures aromatiques était constituée presque exclusivement jusqu'à ces derniers temps d'huiles légères de coaltar, aujourd'hui, au contraire, on tend à les extraire de fractions déterminées de pétrole.

Cette tendance est justifiée par des règles d'ordre quant

This content is only available via PDF.
You can access this article if you purchase or spend a download.